L’amour et la haine, de M. Klein et J. Rivière

L’amour et la haine

                                                                         De Mélanie Klein et Joan Rivière

« Dans ce livre sont étudiés des aspects très différents des émotions que l’homme éprouve. La première partie analyse les pulsions puissantes de haine qui sont un élément fondamental de la nature humaine. Dans la seconde, j’essaie de montrer comment l’amour et la tendance à la réparation se développent en rapport avec les pulsions agressives et malgré elles. »

                                                                                            Mélanie Klein

Derrière la frêle barrière de la civilisation, ce sont l’intensité et la violence des processus psychiques qui sont ici révélées. Dans toute leur brutalité. 

Mélanie Klein (1882-1960), formée par Sandor Ferenczi et Karl Abraham, est à l’origine de la psychanalyse d’enfants. Ses essais de psychanalyse sont publiés chez Payot. Joan Rivière (1883-1962) fut l’une des principales élèves de Mélanie Klein. Analysée par Ernest Jones, puis par Freud, elle est notamment l’auteur d’un texte célèbre : « la féminité en tant que mascarade » (1929)

 

lamour-et-la-haine-klein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *